Communiqué aux médias

Lausanne, le 18 janvier 2012

Succès de la mobilisation pour Novartis à Nyon


L'ARPIP salue le succès de la mobilisation en faveur du maintien du site de production de Novartis à Nyon. Un front uni allant du personnel aux actionnaires en passant par les autorités aura fait reculer la direction de la multinationale. 
L’ARPIP, association des représentants du personnel dans les institutions de prévoyance, se réjouit du succès de la mobilisation pour préserver le site de production de Novartis à Nyon/Prangins. Devant le large front des critiques, la direction de la multinationale est revenue sur sa décision calamiteuse de l’automne dernier. Des emplois en nombre mais aussi un savoir-faire industriel important sont désormais sauvés.
C'est en première ligne au personnel lui-même, appuyé par les syndicats et associations, que revient le mérite de cette issue positive. Le profond mécontentement exprimé par la population, les autorités, les consommatrices et les consommateurs a également joué son rôle. Et les actionnaires de Novartis ne sont pas restés en reste, en particulier les caisses de pensions qui gèrent, faut-il le rappeler, l’épargne-retraite des travailleuses et des travailleurs.
 L’ARPIP, qui avait appelé les caisses de pensions à réagir en tant qu'actionnaires de Novartis, salue les démarches que certaines d'entre elles ont entreprises. Ce cas, aussi navrant soit-il, doit servir d'exemple pour encourager les institutions de prévoyance à prendre de manière de plus en plus sérieuse leurs responsabilités sociales d’investisseurs à l’avenir.

  Version pdf